Creppe

Un site, un bâti, une atmosphère et un chemin à respecter.

A Creppe, c’est la construction de 9 habitations jointives totalement inadaptées à l’endroit et au bâti existant qui risque de dénaturer l’ambiance sereine jusqu’à là plutôt bien conservée du village. Cerise sur le gâteau, au moment même où la Ville de Spa s’intéresse enfin aux servitudes publiques de passage pour mieux protéger, paraît-il, ces sentiers de traverse souvent bucoliques et plein de charme, elle n’hésiterait pas, simultanément, à supprimer purement et simplement à Creppe, le chemin vicinal n°69 et à autoriser l’arrachage de la double haie qui le borde, ceci pour satisfaire l’appétit égoïste, inapproprié et démesuré d’un promoteur.

 Il faut cultiver un sérieux goût du paradoxe pour oser tenter la chose au beau milieu du récent « Parc naturel des Sources », surtout lorsque la Région Wallonne ambitionne de favoriser les voies lentes et de replanter 4.000 km de haies ! On cherche en vain la ligne directrice dans ce tissu d’incohérences. Pour le reste, le coup était probablement préparé de longue date avec la mystérieuse disparition, il y a déjà quelques années, des clôtures qui succédaient aux haies pour mieux tracer le chemin au milieu des prairies jusqu’à la promenade des Américains et permettre ainsi aux promeneurs de l’emprunter sans aucune appréhension.

En un mot comme en cent, le seul projet acceptable pour l’endroit et la collectivité consisterait précisément à replanter une haie d’essences régionales pour garantir la pérennité de ce chemin en évitant ainsi de rompre le maillage de sentiers auquel il participe, et à exiger des constructions en accord avec les contraintes des lieux et l’allure générale du village-rue pour éviter de ravager ce bel espace, en particulier lorsqu’il est observé depuis la promenade des Américains. De telles haies structurent le paysage.

DSC_1774.JPG

Elles sont aux antipodes des opérations de remembrement dont on mesure aujourd’hui les inconvénients. Réhabiliter le chemin vicinal n°69, c’est joindre les actes à la parole et poser un geste fort pour l’environnement !

1226.jpg