Réaction de l’ASBL à l’E.I.E. (4/8)

e. Est-il possible de sécuriser les conditions de circulation des usagers « mode doux » entre le potentiel village de vacances et le centre de la ville ?

  1. Une première incertitude :

Il est prévu que piétons et cyclistes en provenance du village de vacances traversent le terrain appartenant à Spa Monopole, notamment en suivant les ruisseaux du Vieux Spa et de la Géronstère…

…pour rejoindre la rue de Barisart à quelques mètres de l’entrée du Château d’Alsa :

Bien entendu des questions viennent à l’esprit :

  • Le long du ruisseau du Vieux Spa, la parcelle qui donnerait accès à ce cheminement doux à son extrémité sud appartient à la famille Havet. A l’opposé, celle qui jouxte la rue de Barisart, appartient également à un privé. Comment pratiquer si ces deux propriétaires s’opposent à l’implantation de ce cheminement doux sur leurs parcelles ?
  • Le ruisseau du Vieux Spa connaît des périodes de crues importantes. Qui pourrait y circuler en ces circonstances ? Comment les aménagements cheminement doux y résisteraient-ils ?



Photos prises à l’extrémité sud du cheminement doux envisagé le long du ruisseau du Vieux Spa
  • Spa Monopole a-t-il donné son accord formel pour réaliser le tracé « mode doux » à travers sa propriété ?
  • Est-il judicieux de proposer aux usagers l’itinéraire longeant le Ruisseau de la Géronstère sachant qu’il est tracé à proximité d’une poche (identifiée dans le SOL) de déchets (métaux lourds, phénol…) ?
  • Peut-on espérer un assainissement rapide de ce site ? Un extrait de la page 28 de la « déclaration environnementale » ne laisse que peu d’espoir (soulignement de notre fait) :

Un assainissement doit être précédé d’une étude de caractérisation.

Celle-ci ne peut être établie que conjointement à un projet d’urbanisation et celui-ci ne peut être mis au point qu’après l’approbation d’un SOL définissant les affectations respectives.

Dès lors aucune mesure d’assainissement et aucun certificat ne peut être proposé sans l’adoption préalable du présent SOL.

Selon les informations communiquées par la S.A Spa Monopole le rapport d’orientation du bureau d’étude suggère de ne pas entreprendre d’actions supplémentaires actuellement pour ce site, démontrant l’absence de risques de propagation de la pollution.

  • Est-il techniquement envisageable de matérialiser ces itinéraires de cheminement doux à travers les parcelles de Spa Monopole avant que soient entrepris les travaux d’infrastructure préparant sur ces parcelles l’implantation prévue de 100 à 120 maisons (SOL) ?

Nous envisagerons plus tard les conséquences de l’ (éventuelle) impossibilité pour les usagers « mode doux » de traverser ces parcelles.

Fin de la quatrième partie